• Quoi ?

    Politis et le cabinet SGP  se sont associés pour proposer plusieurs  cycles de formation consacrés à l’économie solidaire, à l’environnement, aux nouveaux médias et aux questions  politiques et sociales.

    Pour qui ?

    Ces stages de huit à dix jours s’adressent à tous, élus, salariés, syndicalistes, responsables associatifs, ou citoyens désireux de mieux comprendre les enjeux de notre temps.

    Qui ?

    Assurées par des journalistes de Politis spécialistes des rubriques concernées, ainsi que par des intervenants reconnus pour leur expertise, ces formations bénéficieront du savoir faire et de l’expérience du cabinet SGP. Stages pris en charge par votre employeur. Tarif spécial pour stagiaires individuels.

    Quand ?

    Les 11,12, 13, 25, 26 février, et les 10, 11 mars 2016

  • Quoi ?

    Politis et le cabinet SGP  se sont associés pour proposer plusieurs  cycles de formation consacrés à l’économie solidaire, à l’environnement, aux nouveaux médias et aux questions  politiques et sociales.

    Pour qui ?

    Ces stages de huit à dix jours s’adressent à tous, élus, salariés, syndicalistes, responsables associatifs, ou citoyens désireux de mieux comprendre les enjeux de notre temps.

    Qui ?

    Assurées par des journalistes de Politis spécialistes des rubriques concernées, ainsi que par des intervenants reconnus pour leur expertise, ces formations bénéficieront du savoir faire et de l’expérience du cabinet SGP. Stages pris en charge par votre employeur. Tarif spécial pour stagiaires individuels.

    Quand ?

    Les 3, 4, 5, 17, 18, 19 mars et 7, 8, 9 avril 2016

PARCOURS #1. Économie sociale et solidaire. Février & Mars 2016

Un cycle de 8 journées de formation proposées par l’hebdomadaire Politis.


Lieu :
Rédaction de Politis au 2 impasse Delaunay 75 011 Paris


Objectifs :

Cette formation permettra de prendre connaissance du périmètre de l’économie sociale et solidaire en France et en Europe. Les formateurs montreront les nombreux moyens impliquant les politiques publiques dans ce mode innovant d’entreprendre, conciliant un développement économique avec les salariés, en lien avec les territoires.

Cette formation ne concerne pas seulement une économie de la réparation des dégâts causés par la crise économique, sociale et environnementale. Elle repose sur une économie fondée sur les valeurs de gouvernance démocratique et participative, de lucrativité limitée et d’utilité sociale. Surtout, elle renforce les politiques de développement local durable et les initiatives des acteurs locaux pour encourager les emplois non délocalisables dans les territoires.

Des formes mutualistes, coopératives et associatives se sont mises en place au cours des dernières décennies, notamment dans les services à la personne, prenant en charge des fonctions sociales non couvertes par l’Etat ou le marché, par exemple dans l’éducation, la santé, l’insertion, etc...

Si l’on reconnaît à l’économie sociale et solidaire des potentialités évidentes comme un outil efficace pour traiter certaines thématiques (petite enfance, partenariats solidaires entre agriculteurs et consommateurs pour une alimentation locale et de qualité, durabilité environnementale, solutions énergétiques durables, etc), cette reconnaissance doit se voir accompagnée de la mise en place de politiques publiques et de régulations qui favorisent ces potentialités. Un nouveau cadre de politiques publiques peut donner la priorité aux valeurs de la transition économique et écologique.


Jour #1 - jeudi 11 février 2016.   Qu’est-ce que l’économie sociale et solidaire ? Quel modèle social pour l’ESS ?

Thierry Brun, journaliste et socio-économiste // Jean-Philippe Milesy, consultant
Quels sont les grands principes de l’économie sociale et solidaire en France ? Quel est le modèle social de l’ESS ? Cette journée sera l’occasion de comprendre la dimension sociale, politique et historique de l’économie sociale et solidaire.


Jour #2 - vendredi 12 février 2016.   L’économie sociale et solidaire en Europe

Jean-Louis Laville et Laurent Fraisse, Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie
économique (Lise-Cnam-CNRS)

Il s’agit d’une approche historique des politiques européennes et internationales. Peut-on parler d’économie sociale et solidaire européenne ? Quelles sont les politiques publiques menées en faveur de l’économie sociale et solidaire dans les pays de l’Union européenne ? Que fait l’Union européenne pour l’économie sociale et solidaire ?


Jour #3 - samedi 13 février 2016.   L’innovation sociale en économie sociale et solidaire en France.

Les initiatives solidaires dans tous les secteurs de l’économie.

Madeleine Hersent, présidente de l’Agence pour le développement de l’économie locale et des invités (réseau des amap, régies de quartier, coopératives de finance
solidaire, Enercoop, Ufisc)

L’économie sociale et solidaire couvre tous les domaines de l’économie française. Elle est une réponse créative à des problèmes d’ordre économique et social non satisfaits par le marché ou par l’Etat.


Jour #4 - jeudi 25 février 2016.   Quelles politiques publiques pour l’ESS ?

Christine Bouchart, présidente du Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire / Collectif des associations citoyennes
Quelle est l’évolution du droit à l’établissement d’une économie sociale et solidaire ? l’Assemblée nationale a adopté le 21 juillet 2014 dernier la loi sur l’économie sociale et solidaire, qui définit légalement son périmètre et renforce le financement de ses structures. Quels sont les changements, les apports et les lacunes de cette loi ?


Jour #5 - vendredi 26 février 2016.   Évolution de la réglementation européenne, un élément fondamental des politiques d’ESS

Thierry Brun, journaliste et socio-économiste, Thierry Guillois
L’Union européenne a construit un corpus juridique important, qui porte notamment sur les marchés publics et les services pour ce qui concerne les « services non économiques d’intérêt général ». Les politiques publiques sont sous la contrainte de ces réglementations complexes.


Jour #6 - samedi 27 février 2016.   Comment mettre en place des politiques locales de développement de l’ESS

Eric Forti, Conseil national des chambres régionales de l’économie sociale, et un représentant de collectivité
Seront étudiés, les plans régionaux ou départementaux, les aides des collectivités locales et de l’Europe, les subventions publiques et la mobilisation des fondations pour le développement de l’économie sociale et solidaire.


Jour #7 - jeudi 10 mars 2016.   Des innovations locales à la perspective internationale

Laurent Fraisse, Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique, Lise-Cnam-CNRS, Arturo Palma Torres, socio-économiste, membre du Centre de recherche et d’intervention pour la démocratie et l’autonomie (Crida).

En Europe comme en Amérique, au Sud comme au Nord, des formes de développement local entrent en résonance avec les réseaux internationaux de l’ESS, en particulier dans le domaine du commerce équitable et de la solidarité internationale. L’action publique joue un rôle important en fournissant les moyens de son développement.


Jour #8 - vendredi 11 mars 2016.   Les biens communs et l’économie sociale et solidaire, quels horizons ? Quelles alliances pour l’économie sociale ?

Shirley Harvey et Marie-Catherine Henry, CNAM
En France, se développe dans les territoires une gestion collective des ressources (énergie, eau, Internet). L’ESS et ce que l’on appelle les biens communs constituent deux approches convergentes expérimentées par les collectivités. L’ESS travaille aussi à l’alternative à une économie de l’offre. Par exemple, l’économie des besoins s’ordonne autour de la rencontre entre le service collectif et le besoin social.